Blog - Gestion de projet - Certifications

Comprendre l’intérêt de passer une certification PMI en 5 min

Comprendre l’intérêt de passer une certification PMI en 5 min

La gestion de projet s’est aujourd’hui fortement professionnalisée. La gestion de projet apprise sur le tas à partir des mauvaises pratiques acquises au gré de différentes missions … c’est terminé ! Adieu obligation de moyens, bonjour obligation de résultats. Et qui dit obligation de résultats, dit maîtrise de son projet.
Comment prouver mes compétences me demanderez-vous ? En obtenant une certification de gestion / management de projet fortement reconnue sur le marché.


Une certification ? repartir en formation ? passer un examen ? mais cela ne sert à rien… Je suis un professionnel, je connais mon métier, je n’ai pas besoin de gestion de projet car je suis agile. Toutes ces affirmations vous parlent ? moi, oui, je les entends régulièrement. Ma réponse est très simple : de quoi avez-vous peur ? Si vous êtes un professionnel, et que vous connaissez votre métier, cela ne sera qu’une simple formalité et vous donnera de quoi briller à la machine à café !

Plus sérieusement, en tant que professionnel, avez-vous une démarche, une méthode formelle pour identifier, gérer et contrer vos risques ? Puis-je la voir ? Pilotez-vous votre suivi de projet grâce à des indicateurs de valeur acquise ? (et oui, ils sont très faciles à comprendre et à utiliser !).

Une certification, et plus encore lorsqu’il s’agit d’une certification PMI, permet aux chefs de projet de remettre tous les processus dans le bon ordre, de combler et d’analyser les écarts au niveau de leurs connaissances (« gap analysis » comme diraient nos amis outre Atlantique), et de finalement apprendre à travailler l’efficacité dans la conduite de projet (c’est bien connu, un chef de projet a énormément de temps à consacrer à son inefficacité).
Presque convaincu ? Oui ? Pas encore ? Très bien, quelles sont les certifications proposées par PMI ?

  • La CAPM : Certified Associate Project Management
  • La PMP : Projet Management Professionnal
  • L’ACP : Agile Certified Professionnal

Je laisse volontairement de côté pour aujourd’hui les autres certifications plus spécifiques à un domaine de connaissance.



1) La CAPM :
C’est la certification de point d’entrée chez PMI. Facile me direz-vous ? Hélas pas tant que cela. Inutile de la passer la fleur au fusil, car ce sera un échec assuré. Vous allez devoir apprendre et comprendre les différents groupes et processus, et les restituer pendant l’examen. Vous devrez également comprendre les différentes techniques permettant de conduire efficacement un projet.

2) La PMP :
Ici, nous avons une certification de plus haut niveau. La connaissance du framework PMI (les groupes, les processus, les techniques …) n’est pas suffisante, car en plus de demander une expérience professionnelle significative (entre 4500 et 7500h) et une formation (35h), l’examen est intense et assez compliqué. Les questions sont situationnelles, c’est-à-dire qu’elles sont positionnées dans le contexte d’une situation que peut rencontrer un chef de projet. Pour augmenter la difficulté, la situation est très souvent dégradée et la meilleure option doit être prise.

3) L’ACP :
La certification ACP est la dernière-née des certifications du PMI. Elle traite plus spécifiquement des méthodes et des approches agiles. La difficulté de l’examen se positionne entre la certification CAPM et la certification PMP. Comme cette dernière, la certification ACP nécessite une expérience significative en gestion de projet (3500h dont 1500h en méthodes agiles). Ici, il n’y a pas de focalisation sur une méthodologie en particulier (Scrum, Kanban, …) mais plus une connaissance plus généraliste de l’agilité.

Maintenant que vous avez vu à quelle sauce vous pouvez être mangé lors du choix et du passage de votre certification, quel est l’intérêt d’en passer une (ou plusieurs) ?



Outre l’avantage et la satisfaction personnelle d’avoir obtenu ce précieux sésame (et oui, vous allez être très fier d’avoir réussi cette belle aventure), vous pourrez facilement valoriser l’obtention d’une certification PMI sur votre CV. Le Project Management Institute (PMI) est reconnu internationalement, donc nul besoin de repasser une certification si vous souhaitez gérer des projets hors de votre pays d’origine.

PMI mène régulièrement une étude sur les salaires des chefs de projet, et il est vrai que les certifiés ont un salaire plus élevé. Vous allez maintenant me dire que PMI va orienter ses statistiques pour pouvoir valoriser ses certifications. Non, ce serait contraire à l’éthique PMI (oui je ne vous ai pas encore dit qu’un chef de projet doit suivre un code d’éthique strict, mais j’y reviendrai dans un autre article).



Personnellement, je peux faire un retour sur les différentes formations menées par ASB Consulting qui ont permises à nos stagiaires d’obtenir une certification PMI. Une grande majorité de nos stagiaires certifiés (pour ne pas dire tous) ont obtenu un meilleur poste dans leur entreprise, ou ont pu changer de job très facilement à un meilleur salaire.

Donc pour résumer, car les 5 minutes sont presque écoulées ! Passer (et obtenir) une certification PMI :

  • Est une belle aventure pour un chef de projet (junior, confirmé, ou senior) car elle permet de parfaire, de compléter ses connaissances, de le faire réfléchir à son efficacité dans ses différents projets,
  • N’est pas inatteignable, mais nécessite un travail organisé de préparation, de réflexion, et de compréhension (et c’est ici qu’ASB Consulting peut vous aider grâce à nos différents cursus de formation),
  • Est valorisant personnellement et professionnellement pour un chef de projet qui veut faire progresser sa carrière.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui,

N’hésitez pas à me contacter directement ou à contacter ASB Consulting si vous voulez plus d’informations, ou si vous voulez tenter l’aventure.

Arnauld BRIFFAUT

Consultant en management de projets & PMO certifié PMP

Passionné de management de projet depuis presque 20 ans, Arnauld accompagne les entreprises de la TPE aux Grands Groupes dans toutes leurs démarches projets.

Vers le début